Codeurs incrémentaux d’imprimante jet d’encre

Les capteurs d’imprimantes sont de classiques codeurs incrémentaux. Ils comportent 4 fils : +5v-0v-voie A-voie B. Les deux voies A et B sont déphasées d’ ¼ de période afin de pouvoir discriminer le sens de déplacement. La difficulté est de bien identifier les différents fils.

codeurprinter_02

Codeur d’avance du papier

codeurprinter_01

Codeur de la translation de la tête d’impression

 

 

La première étape est de souder des fils de couleurs.

  • codeurprinter_03Soit au capteur directement

 

 

 

 

 

  • codeurprinter_04Soit au fils. Je préfère cette solution qui laisse le droit à l’erreur et permet de débrancher le fils du capteurs si une connexion existe.

 

 

 

 

 

Les capteurs incrémentaux d’imprimantes sont réalisés à partir du schéma du capteur optique ci dessous, on retrouve les différents fils en mesurant les résistances avec un  ohmmètre.

codeurprinter_05

Résistances en KW

codeurprinter_06

Voie A :     vert

Voie B :      violet

+5V :          bleu

0V :            gris

 

Il est important de bien garder le couple capteur/disque d’origine. Un échange entre le capteur et le disque (ou la bande) de deux imprimantes différentes à peu de chance de fonctionner.

Il n’y a plus qu’à brancher sur une arduino et charger un code de codeur incrémental. Le problème que je n’ai pas réussi à résoudre complètement est la perte de traits si le déplacement est trop vif.

Jeudi 26 à 18h : venez présenter vos projets au CREPP SUB-MEET !

De l’aide pour réaliser un projet ?
Avancer à plusieurs sur un projet et vous motiver ?
Partager votre projet (plans, idées, réalisations) ?
Diffuser votre projet à l’aide d’un site internet ?

Le CREPP vous invite à présenter vos projets, quel qu’en soit le stade.
Le Jeudi 26 mai à 18h30.
Au Créafab-Lorient : 4 rue Galilée à Ploemeur.

A la suite de cette rencontre, nous vous présenterons le site du réseau social du CREPP.
Ce site vous permettra d’échanger et de vous regrouper autour de vos projets favoris.

Cette soirée est ouverte à tous (membres et non membres).

Mardi 1er mars : Une main artificielle

MainOuverteUne main artificielle simple à fabriquer et à robotiser.

Xavier cherchait une main artificielle relativement simple à fabriquer et facilement robotisable.

Il a trouvé celle-ci, plutôt cubique, mais néanmoins très pratique. Les doigts sont tous sur le même modèle. Même le pouce reprend des éléments des autres doigts.

Chaque doigt est commandé par un seul fil, qui permet de plier le doigt. L’ouverture se fait automatiquement grâce a des élastiques de dentiste placés au dos de chaque articulation. La force de rappel est réglée grossièrement par le nombre d’élastiques installés. Cela permet d’éliminer le fil de retour présent pas exemple dans la main InMoov.

MainFermeeElle est encore un peu grande…

Mardi 9 février : Lua sniffer & Alim puissante

AlimPuissanteUne alimentation puissante

Yvon avait besoin d’une alimentation 12 Volt plutôt puissante.
Mais plutôt que d’en acheter une, il a été récupérer 3 vieux PC dont il a extrait les blocs alimentation.
Quelques pièces imprimées en 3D pour assembler le tout, et voici une alimentation qui débite !

 


 

LuaSnifferSniffer les WiFi en Lua

Ce soir, c’est Jean-Paul qui est passé nous montrer son petit sniffer de réseaux WiFi réalisé avec un module NodeMCU programmé en LUA & un petit (tout petit) écran OLED.
Et comme on peut le constater, dans notre bunker, les réseaux WiFi ne sont pas nombreux…

Mardi 12 janvier : station météo et i3d grand modèle

Les fêtes sont passées, et l’affluence revient.

Chassis grande i3DUne i3D grande taille

Ce soir, Patrice est venu nous présenter le châssis de sa future imprimante 3D.
Son principal souci est de pouvoir fabriquer des pièces de 60 cm de long.
Il est donc parti en quête d’une structure permettant de faire cela, structure dans laquelle il a l’intention de monter des éléments de notre célèbre CreppRap®, l’imprimante 3D maison.

 

Une station météo

Renzo s’est lancé dans une station météo. Outre les températures et humidités intérieures et extérieures, le vent, la pluie et la pression atmosphérique, des capteurs moins courants seront implémentés :

  • Capteur d’UV
  • Capteur d’orage

 

 

L’écran, déjà de belle taille, mais non tactile, ne permettant pas d’afficher toutes les informations, un encodeur rotatif permettra l’utilisation d’un menu.

 

1 2 3 4 5 9