préparation Atelier 5 du samedi 26/01/2019

Rendez vous à l’Atelier n°5 Samedi 26 Janvier 2019 de 10h00 à 12h00 à la médiathèque de Ploemeur.

Le thème en sera: « Fonctionnement de l’ESP8266 en serveur web ».
Apporter votre matériel utilisé lors du dernier atelier.

On manipulera les capteurs avec le micro contrôleur ESP8266.

Si vous en possédez, apportez vos « breadboard » ainsi que des cables de connexion male/male; nous en apporterons aussi afin que chacun progresse à son rythme.

le CREPP présent au MIBPS-Day 2019 à Quiberon

Comme l’année dernière, le CREPP a participé à Quiberon au MIBS-Day rassemblant les fablabs et asso’ de makers de Bretagne Sud.

de nombreux visiteurs ont été interressés par notre projet  PQP Pot Qui Pense.

Nous avons profité pour échanger avec les autres participants, Yvon ayant un faible pour :

 

beaucoup d’innovation et les enfants n’étaient pas oubliés car ils avaient « la mer à boire »

Ouest-France en a parlé !

« C’est intéressant de tous se retrouver. Chacun a ses projets, et le MIBS Day 2 nous permet de voir ce que font les autres » , remarque Yvon Le Gal, du Crepp (Club robotique et électronique programmable de Plœmeur), qui présente, avec ses complices, « le pot qui pense ».

 

 

190119 À Quiberon, le Fest’Yves Arts, un rendez-vous à ne pas manquer – Lorient.maville.com

 

 

 

 


Voeux 2019 + MIBS DAY Quiberon

Meilleurs voeux à tous pour 2019 !

Rien de tel pour commencer l’année qu’une petite bouffée de motivation !

Comme l’année dernière, les fablabs et asso’ de makers de Bretagne Sud donnent rendez-vous à tous les makers, passionnés du « Faire » et du DIY et à tous les curieux :

à Quiberon (espace Louis Bobet)
pour le MIBS-Day #2,
les samedi 19 et dimanche 20 Janvier prochains
.

Plus d’info ici : http://mibs.bzh/mibs_day_2
@ très vite,
Xavier
Président asso CREPP
Agitateur réseau MIBS

préparation Atelier 4 du samedi 15/12/2018

Rendez vous à l’Atelier n°4 Samedi 15 Décembre 2018 de 10h00 à 12h00 à la médiathèque de Ploemeur.
Au programme:
– capteur d’humidité sol et capteur de luminosité ( ce dernier vous sera remis ),
– avant de poursuivre le projet en Janvier 2019 le point sera fait afin de s’assurer que tout le groupe est au même niveau.
En attendant, j’ai englobé sur le site les informations données lors du 3e atelier, avec les codes micropython pour les capteurs utilisés dans le Pot Qui Pense: température de l’air, horloge, luminosité, convertisseur analogique/digital, ESP8266.
Hors champs du PQP, j’ai ajouté des documentations sur d’autres modules pouvant être connectés et utilisés sur l’ESP8266: afficheur OLED, pression,…
en avant première, voici les 1er essai de la future platine électronique du PotQuiPense que l’on vous distribuera en janvier 2019, quand le Père Noël aura fini ses livraisons !
 

préparation Atelier 3 du samedi 24/11/2018

voila en photo et en avant première ce que nous aborderons lors de notre prochain atelier le samedi 24/11/2018 à Pass Ouest, la médiathèque de Ploemeur.

Guy, Yvon, Florian et Patrick se sont réunis pour préparer le 3e atelier et ont prévu de parler des capteurs qui équiperont le Pot-qui-Pense: température, i2c, horloge,  convertisseur analogique/digital,…

On manipulera les capteurs avec le micro contrôleur ESP8266.

Si vous en possédez, apportez vos « breadboard » ainsi que des cables de connexion male/male; nous en apporterons aussi afin que chacun progresse à son rythme.

@Patrick

 

 

 

 

20 octobre 2018: 2e atelier du projet PotQuiPense à la médiathèque de Ploemeur

11 participants ont suivi avec attention la présentation d’ Yvon sur le microcontroleur ESP8266 qui peut être résumé à un « Arduino + Wifi + Python » et plus si affinité !

Réparti par groupe de 3, chacun a pu prendre en main son ESP8266 et le manipuler depuis son micro-ordinateur en connexion WIFI. Le temps s’est écoulé rapidement mais Yvon a pu aborder le lancement d’un programme Python (que nous reverrons en autre au cours du prochain atelier du samedi 24 novembre 2018 à 10h00 à la Médiathèque de Ploemeur).

Nous vous invitons à venir nous rencontrer le mercredi soir à partir de 20h15 au Cruguellic pour approfondir les sujets abordés.

 

Nous avons eu l’honneur du FaceBook de la Ville de Ploemeur:

 

vous trouverez les présentations ainsi que le schéma interactif dans les pages Projets/PotQuiPense; les pages sont mises à jour au fur et à mesure de l’avancement du projet

 

@PatrickP

Planning du Crepp

Au CREPP, la sécurité, c’est sérieux !

Au CREPP, comme dans la plupart des fablabs de France et de Navarre, nous prenons très au sérieux la sécurité : en clair, personne ne doit rentrer chez lui blessé suite à sa participation à nos activités. Cet enjeu est d’ailleurs présent dans la charte des Fablabs.

En pratique, on préfèrera renoncer à une activité potentiellement dangereuse plutôt que de prendre un risque significatif, notamment pour tout ce qui concerne les activités en présence de mineurs.

La sécurité, c’est important !

Le souci de sécurité est un enjeu réel et sérieux qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ceci passe par :

  • la mise à disposition des dispositifs de sécurité usuels (lunettes de protection, gants, casque anti-bruit notamment),
  • la signalisation des dangers associés à chaque poste de travail
  • la sécurisation électrique des machines utilisées (arrêt d’urgence, basse tension, etc.)
  • et d’une manière générale, en s’interdisant toute activité potentiellement dangereuse dans le cadre associatif.

Même si le CREPP met tout en oeuvre pour que ces règles soient respectées, en dernier ressort, c’est l’usager qui est responsable de sa propre sécurité et de celle d’autrui.

Mais la sécurité n’est pas un absolu en soi…

Ceci étant, l’enjeu de sécurité n’a pas vocation à être poussé à l’extrême, exigeant la normalisation CE de toutes les machines utilisées :

  • d’une part, ceci n’a à peu près aucun sens dans un fablab où le DIY est la règle de base du développement des projets
  • d’autre part, les machines « auto-construites », par définition démontables/modifiables échappent en tant que telles à la normalisation CE, étant assimilable à des dispositifs de laboratoire (article 60)
  • de plus, le plus souvent, les différents éléments constitutifs bénéficient généralement de leur propre certification
  • et enfin, l’autocertification est possible, permettant ainsi l’utilisation de machines sous-réserve du respect des règles de montages usuelles

L’important au final est l’absence de danger effectif pour l’usager et l’image en entête de ce post aide à prendre conscience du fait que la norme CE ne fait pas tout : une machine peut-être normée CE tout en étant très dangereuse.

Au final, c’est le respect des règles de sécurité d’usage qui est le plus important.

Liens utiles :

Codeurs incrémentaux d’imprimante jet d’encre

Les capteurs d’imprimantes sont de classiques codeurs incrémentaux. Ils comportent 4 fils : +5v-0v-voie A-voie B. Les deux voies A et B sont déphasées d’ ¼ de période afin de pouvoir discriminer le sens de déplacement. La difficulté est de bien identifier les différents fils.

codeurprinter_02

Codeur d’avance du papier

codeurprinter_01

Codeur de la translation de la tête d’impression

 

 

La première étape est de souder des fils de couleurs.

  • codeurprinter_03Soit au capteur directement

 

 

 

 

 

  • codeurprinter_04Soit au fils. Je préfère cette solution qui laisse le droit à l’erreur et permet de débrancher le fils du capteurs si une connexion existe.

 

 

 

 

 

Les capteurs incrémentaux d’imprimantes sont réalisés à partir du schéma du capteur optique ci dessous, on retrouve les différents fils en mesurant les résistances avec un  ohmmètre.

codeurprinter_05

Résistances en KW

codeurprinter_06

Voie A :     vert

Voie B :      violet

+5V :          bleu

0V :            gris

 

Il est important de bien garder le couple capteur/disque d’origine. Un échange entre le capteur et le disque (ou la bande) de deux imprimantes différentes à peu de chance de fonctionner.

Il n’y a plus qu’à brancher sur une arduino et charger un code de codeur incrémental. Le problème que je n’ai pas réussi à résoudre complètement est la perte de traits si le déplacement est trop vif.

1 2 3 4